La Lycanthropie; Ses origines

 

 

Les loups-garous ont été bien longtemps la terreur de nos campagnes et d’ailleurs.

On savait que les sorciers ne pouvaient se faire loup que par le secours du diable. Dans les idées des démonologues, un loup-garou est un sorcier que le diable lui-même transmue en loup, et qu'il oblige à errer dans les campa­gnes en poussant d'affreux hurlements.

 

L'existence des loups-garous a été soutenue par Virgile, Solin, Strabon, Jean Wier, Breughel, Bosch, de Lancre, Thomas d’Aquin et par tous les ju­risconsultes et démonomanes des derniers siècles, a peine commençait-on à en douter sous Louis XIV. L'empereur Sigismond fit débattre devant lui la question des loups-garous, et il fut unanimement résolu que la transformation des loups-garous était un fait réel et constant.

 

On peut noter que dans nos provinces, la croyance de l’existence des loups-garous s’est éteinte il y a moins de 100 ans.

 

Les loups-garous trouvent leurs origines dans l’antiquité.

Le mot lycanthrope vient du grec lukos qui signifie loup et de antropos, l’homme.

Le terme de lycanthrope viendrait d’un roi d’Arcadie nommé Lycaon. Fils de Phoronée, ce roi d'Arcadie, lui donna le nom de Lycaonie. Il bâtit sur les montagnes, la ville de Lycosure, la plus ancienne de toute la Grèce, et y éleva un autel à Jupiter Lycaeus, auquel il commença à sacrifier des victimes humaines.  Il mangeait tous les étrangers qui passaient dans ses Etats. C'est ce qu'il faillit arriver à Jupiter qui était venu se loger chez Lycaon. En effet, ce dernier se préparait à lui ôter la vie durant son sommeil mais auparavant, il voulu s'assurer que ce n'était pas un Dieu. Pour ce faire, il lui fit souper, selon les dires de certains, les membres d'un de ses hôtes ou d'un de ses esclaves. Mais Jupiter s'aperçu de l'intention de Lycaon et il alluma un feu vengeur qui consuma le palais et Lycaon fut ainsi changé en loup. Ce serait l'un des plus anciens loups-garous.

D’autres versions de cette histoire définissent les origines du mot lycanthropie.

 

Cependant, la fin de la légende est toujours la même ; Zeus, fou de rage transforma son hôte en créature mi-homme mi-loup et le condamna à errer  ainsi jusqu'à la fin des temps. C’est de cette légende que le mot Lycanthrope tire son étymologie.

 

D’autres noms existent pour définir les lycanthropes :

 

En Français : Loup-garou

En Allemand : Wervolf

En Anglais : Werewolf

En Grec: Lycanthopre ou mormolycies

En Latin: Varios et versipelles