LAVISARI

Cardan écrit qu'un Italien nommé Lavisari, conseiller et secrétaire d'un prince, se trouvant une nuit seul dans un sentier, le long d'une rivière, et ne sachant où était le gué pour la passer, poussa un cri, dans l'espoir d'être entendu des environs. Son cri ayant été répété par une voix de l'autre côté de l'eau, il se persuada que quelqu'un lui répondait, et demanda : -Dois-je passer ici ?

La voix lui répondit : -Ici.

Il vit alors qu'il était sur le bord d'un gouffre où l'eau se jetait en tournoyant. Epouvanté du danger que ce gouffre lui pré­sentait, il s'écrie encore une fois : - Faut-il que je passe ici ?

La voix lui répondit : - Passe ici.

Il n'osa s'y hasarder, et, prenant l'écho pour le diable , il crut qu'il voulait le faire périr et retourna sur ses pas.