EMERAUDE

C’est la variété verte du corindon et est appelée orientale. Fine et très dure, c’est la dauphine du diamant.

Appelée aussi pierre des mages, elle favorise l’amour, la divination, redonne la vigueur aux personnes âgées, calme les crises d’épilepsie et préserve des maléfices.

Recommandées  aux personnes natives du taureau ou de la balance.

Peut être aussi portée par tous les signes dont l’ascendant est :

Premier décan du Sagittaire, pour apporter la quiétude morale et la sécurité matérielle.

Deuxième décan du Verseau, pour ne pas se tromper dans le choix de ses amitiés.

Deuxième décan du Cancer, pour se préserver des accidents et éloigner les discordes et les contraintes.

Troisième décan de la Vierge, pour accentuer leur chance en amour, faciliter le beau mariage.

Les Musulmans croyaient que la pierre appelée Sakhrat, qui fut le fondement de la montagne entourant le monde, était une énorme émeraude dont une seule parcelle permettait de faire des mira­cles, parce qu'elle reflète le monde. Au Pérou, une émeraude de la dimen­sion d'un veuf était adorée ; le peuple lui apportait en quantité de petites émeraudes qui lui servaient de filles.

Les rois d'Israël portaient des émeraudes et possédaient notamment l'Ephod-oracle, contenant deux émeraudes servant à consulter Dieu.

En France, on attribuait à l'émeraude la vertu de guérir le mal caduc, d'accélérer l'enfantement (on l'attachait alors à la cuisse), de réduire la dysenterie et de combattre les effets des morsures de serpents.

Dans ce mélange de superstitions et de mythes, on démêle un rôle primordial de la pierre verte dans l'histoire du monde. Il se peut qu'elle soit apparentée à la Déesse verte (ou Vierge noire), matière première de la nature vivante.