LAPIS-LAZULI

Pierre à laquelle l'antiquité grecque donnait le nom de Jupiter parce qu'elle servait à assommer les victimes dans les sacrifices consacrés aux traités de paix. Selon certains, c'est un lapis que Rhéa donna à dévorer à Saturne (selon d'autres, c'est l'Abadir, ou Be­tyle ou Belle). Par ailleurs, la croyance populaire fait de cette pierre un être vivant, à cause des changements de coloration qu'elle offre au cours du temps.