TURQUOISE

Deux variétés existent : les orientales dites de vielles roches et les occidentales dites de nouvelles roches.

La variété la plus rare est bleu céleste. On la trouve aussi avec des variations claires ou verdâtres tirant sur le jaune.

Cette pierre est très sensible aux variations d’atmosphère. Elle est capable de passer d’un bleu brillant à un vert terne.

De nature jupitérienne, elles conviennent aux natifs des premiers décans des gémeaux, du deuxième décan du lion, du troisième décan de la balance et du premier décan des poissons.

Gemme dédiée à Perséphone en Grèce, Proser­pine à Rome, et parfois à Junon. Elle symbolise la terre et son éternel renouveau, elle a aussi les vertus d'un talisman de force contre le mauvais oeil. Dans la chrétienté, elle symbolise la Vierge Marie dans son aspect d'astre du jour et de la nuit. La turquoise dirige la vingt-quatrième heure du jour dans la tradition égyptienne. Par son symbole de terre, elle est le talisman des marins. Dans la tradition géomantico-astrologique, elle est favorable à l'odorat et agit sur le cervelet. On la portera avec intérêt contre le déséquilibre du grand sympathique, contre le coryza, la rhinite, la sinusite, le rhume des foins, etc... C'est en liaison avec les pouvoirs préservatifs qu'on lui attribue, que les Anciens, s'imaginant que les démons pénétraient par les narines, considèrent la turquoise comme un talisman les protégeant contre les mauvais esprits.