B

BAAL

Grand duc dont la domination, est très étendue aux enfers. Général en chef des armées infernales. Adoré des Chaldéens, des Babyloniens, des Sidoniens et des Israélites.

On lui offrait des victimes humaines, des enfants pour obtenir de belles récoltes ou la déroute des ennemis. On le représente avec trois têtes : du chat, d'homme couronné et de crapaud, son torse râblé s'achève en pattes d'araignée.

Il rend invisibles et rusés tous ceux qui l'évoquent.

Il commande à soixante dix légions et règne dans toute la partie orientale.

 

BAALBERITH

Démon du second ordre, maître ou seigneur de l’alliance.

Secrétaire général et conservateur des archives de l’enfer.

Adoré des Phéniciens, ils le prenaient a témoin de leurs serments.

 

BAALZEPHON

Capitaine des gardes ou sentinelles de l’enfer. Les Egyptiens l’adoraient et lui reconnaissaient le pouvoir d’empêcher leurs esclaves de s’enfuir.

 

BABUCES

Démons mal définis qui tiendraient à la fois des esprits et des incubes.

 

BAEL

Premier roi de l’enfer, ses états sont dans la partie orientale de l’enfer.

Il se montre avec trois têtes, dont l’une a la figure d’un crapaud, l’autre celle d’un homme, la troisième celle d’un chat.

Soixante-six légions lui obéissent.

 

BAKOU

Démon mangeur de songes, dans la mythologie japonaise.

 

BALAN

Souverain infernal. Il est parfois représenté tricéphale (taureau, homme aux yeux de braise, bélier ), mais il apparaît le plus souvent nu, portant un épervier au poing, et monté sur un ours.

 

BALI

En Inde, prince des démons et roi de l’enfer.

Il se battit autrefois avec Wishnou, qui le précipita dans l'abîme, d'ou il sort une fois par an pour faire du mal aux hommes mais Wishnou y met ordre.

 

BALTAZO

Un des démons de la possession de Laon.

 

BAPHOMET

Le Baphomet est une idole que vénéraient les Templiers en marge de leur adoration pour les dieux chrétiens qui était profonde et peu suspecte. Nul commentateur du procès des Templiers, qui pourtant en suscita beaucoup, ne semble avoir pu définir l'origine de cette idole. C'était une tête humaine dont les yeux étaient deux escarboucles, brillantes comme le feu, il avait un crâne humain et une peau humaine, et portait une longue barbe blanche. Si l'on en croit l'historien Henri Martin, certaines de ces idoles étaient à trois faces et montées sur quatre pieds. Au cours du célèbre procès, et pendant toute l'instruction, on entretint autour du Bapho­met et du Temple une confusion telle qu'il est assez difficile de savoir quel était le culte correspondant à l'idole et par conséquent quelle était sa signi­fication. Sous l'instigation de tous ceux que l'immense fortune des Templiers incommodait, on accusa ces moines d'évoquer les démons, de se livrer à la sorcellerie et aux plus infâmes débauches ; le culte de l'idole comportait un serment secret, les contraignant à cracher sur le crucifix et à se livrer à la sodomie. On fit avouer sous la torture à trois commandeurs de l'ordre du Temple qu'à un chapitre tenu la nuit à Montpellier, le diable était apparu sous la figure d'un chat, qu'il avait parlé avec bienveillance aux assistants, que plusieurs démons étaient apparus ensuite sous forme de femmes à raison d'une par frère, mais que ceux-ci avaient eu avec elles des rapports anormaux.

On imagine mal qu'une idole puisse comporter un culte aussi extraordi­naire et que ce culte soit partagé par des milliers d'hommes dont cinq cent soixante-six au moins, très fervents, puisque Philippe le Bel les condamna à mort.

Il faut dire que quand Philippe le Bel et son complice Clément V eurent confisqué les quelque vingt mille manoirs, forteresses et propriétés apparte­nant à l'Ordre, et brûlé à petit feu (c'est-à-dire d'abord les pieds, puis les jambes, puis les cuisses, etc...) des centaines d'innocents, on cessa de s'in­téresser au Baphomet dont la mission politique était terminée.

 

BARBAS

Démon, Voir MARBAS.

 

BARBATOS

Grand et puissant démon, grand duc aux enfers.

il se montre sous la figure d'un archer ou d'un chasseur, on le rencontre dans les forêts.

Quatre rois sonnent du cor devant lui, il apprend à deviner par le chant des oiseaux, le mugissement des taureaux, les aboiements des chiens.

Il connaît les trésors enfouis par les magiciens et réconcilie les amis brouillés.

Il connaît le passé et le futur.

Il commande trente légions.

 

BARBU

On appelle démon barbu le démon qui enseigne le secret de la pierre philosophale.

 

BARON

Démon taillé sur mesures pour les évocations du baron Gilles de Rays, qui lui sacrifiait les mains et le cœur des enfants dont il avait joui au préalable, pour obtenir la recette de la pierre philosophale et le moyen de faire de l'or.

 

BARON SAMEDI

Dieu de la mort et gardien des tombes, assimilé a Satan, dans le Vaudou Haïtien.

 

BATSCUM-BASSA ou BATSCUM-PACHA

Démon turc que l’on invoque en Orient pour avoir du beau temps ou de la pluie.

 

BAYEMON

Un des roi de l’occident infernal....

 

BEBAL

Prince de l’enfer, assez inconnu. Il est de la suite de PAYMON.

 

BECHARD

Démon désigné dans les Clavicules de Salomon comme ayant puissance sur les vents et les tempêtes.

Il fait grêler, tonner et pleuvoir, au moyen d'un maléfice qu'il compose avec des crapauds et autres drogues.

 

BECHET

Démon que l’on conjure le vendredi.

 

BEHEMOTH

Démon aux formes monstrueuses.

Démon cité dans la possession de Loudun.

Démon lourd et stupide, malgré ses dignités. Sa force est dans ses reins, ses domaines sont la gourmandise et les plaisirs du ventre.

Quelques démonomanes disent qu'il est aux enfers sommelier et grand échanson.

 

BEHERIT

Démon cité dans la possession de Loudun. Peut-être le même que BERITH.

 

BELAAM

Démon cité dans la possession de Loudun.

 

BELBACH ou BELBOG

Voir BELZEBUTH.

 

BELIAL

Démon adoré des Sidoniens et des Babyloniens. Un des rois de l’enfer.

Si son âme est hideuse et vile, son extérieur est séduisant.

Il a le maintien plein de grâce et de dignité, il commande quatre-vingts légions de l'ordre des vertus et de l'ordre des anges, on le montre parfois sur un char de feu, ambassadeur en Italie.

Il commande quatre vingt légions (522 280 démons ).

 

BELICHE

Nom du diable, a Madagascar.

 

BELPHEGOR

Démon des découvertes et des inventions ingénieuses. Les Moabites, qui l’appelaient BAALPHEGOR, l’adoraient sur le mont Phégor.

Il prend souvent un corps de jeune femme, c'est un démon qui a toujours la bouche ouverte, ambassadeur en France.

 

BELZEBUTH ou BELZEBUB ou BEELZEBUTH

Prince de démons. Le premier en pouvoir et en crime après Satan.

Son nom signifie seigneur des mouches.

Le monarque des enfers est d'une taille prodigieuse, assis sur un trône immense, ayant le front ceint d'un bandeau de feu, la poitrine gonflée, le visage bouffi, les yeux étincelants, les sourcils élevés et l'air menaçant.

Il a les narines extrêmement larges, et deux grandes cornes sur la tête ; il est noire : deux vastes ailes de chauve souris sont attachées à ses épaules ; il a deux larges pattes de canard, une queue de lion, et de longs poils depuis la tête jusqu'au pieds.

On voit, dans les Clavicules de Salomon, que Belzébuth apparaît quelquefois sous de monstrueuses formes, celles d'un veau énorme ou d'un bouc suivi d'une longue queue ; souvent, néanmoins, il se montre sous la figure d'une énorme mouche.

Quand il est en colère, il vomit des flammes et hurle comme un loup, enfin Astaroth apparaît à ses cotés, sous la forme d'un âne.

Chef suprême de la monarchie infernale.

 

BERITH

Duc aux enfers, grand et terrible, il est connu sous trois noms ; Beal, Berith, Bolfri.

Il se montre sous les traits d'un jeune soldat habillé de rouge, monté sur un cheval de même couleur, portant la couronne au front ; il répond sur le passé, le présent et l'avenir.

On le maîtrise par la vertu des anneaux magiques mais n'oublions pas qu'il est souvent menteur.

Il a le talent de changer tous les métaux en or, il est le démon des Alchimistes.

Vingt six légions sont à ses ordres.

 

BEYREVRA

En Inde, démon, chef des âmes qui errent dans l’espace.

 

BHENG

Démons chez les bohémiens.

 

BIFRONS

Démon qui paraît avec la figure d’un monstre. Il rend l’homme savant en Astrologie.

Il commande Vingt six légions.

 

BOHMIUS

Idole les Arméniens, qui était faite d’un métal noir, symbole de la nuit. Son nom vient du mot hébreu bohu, désolation, à ce que dit LELOYER . C’est le démon du mal.

 

BRIFFAUT

Chef de légion.

 

BRULEFER

Démon que l’on invoque quand on veut se faire aimer.

 

BUCON

Mauvais diable, il sème la jalousie et la haine.

 

BUER

Démon de seconde classe, président aux enfers.

Il a la forme d'une étoile ou d'une roue à cinq branches, et s'avance en roulant sur lui-même.

Il enseigne la philosophie, la logique et les vertus des herbes médicinales, il donne de bons domestiques, rend la santé aux malades.

Il commande cinquante légions.

 

BUNE

Démon puissant, grand-duc aux enfers. Il a la forme d’un dragon avec trois têtes, dont la troisième est celle d’un homme.

Il ne parle que par signes ; il déplace les cadavres et hante les cimetières et rassemble les démons sur les sépulcres.

Il enrichit et rends éloquent ceux qu'ils le servent.

Il commande trente légions.

 

BUSAS

Prince infernal, voir PRUFLAS.

 

BUTADIEU

Démon rousseau, cité dans les procédures du XVII ème siècle.

 

BYLETH

Démon fort et terrible, un des rois de l’enfer.

il se montre assis sur un cheval blanc, précédé de trompettes et de musiciens de tout genre.

L'exorciste qui l'évoque a besoin de beaucoup de prudence car il n'obéit qu'avec fureur.

Il était autrefois de l'ordre des puissances ; il espère un jour remonter dans le ciel sur le septième trône.

Il commande quatre vingt légions.