S

SABASIUS,

Chef du sabbat.

 

SABATHAN,

Démon invoqué dans les litanies du sabbat.

 

SABNAC ou SALMAC,

Grand marquis infernal, démon des fortifications.

Il a la forme d’un soldat armé, avec une tête de lion.

Il est monté sur un cheval hideux. Il métamorphose les hommes en pierres et bâtit des tours avec une adresse surprenante.

Il commande cinquante légions.

 

SACARAS

Singes du sixième ordre chez les Madécasses. Ils sont tous malfaisants.

 

SAKHAR,

Génie infernal qui selon le Talmud, s’empara du trône de Salomon.

 

SAKIMOUNI

Génie ou dieu, dont les légendes des Kalmouks racontent qu'il habitait le corps d'un lièvre ; il rencontra un homme qui mourait de faim, il se laissa prendre pour satisfaire l'appétit de ce malheureux. L'esprit de la terre, satisfait de cette belle action, plaça aussitôt l'âme de ce lièvre dans la lune, où les Kalmouks prétendent la découvrir encore.

 

SALAMANDRES

Selon les cabalistes, ce sont des esprits élémentaires, composés des plus subtiles parties du feu , qu'ils habitent. « Les salamandres, habitants enflammés de la région du feu, servent les sages, dit l'abbé de Villars; mais ils ne cherchent pas leur compagnie: leurs filles et leurs femmes se font voir rarement. De tous les hôtes des éléments, les salamandres sont ceux qui vi­vent le plus longtemps. » Les historiens disent que Romulus était fils de Mars. Les esprits forts ajoutent : c'est une fable ; les démonomanes disent : il était fils d'un incube. Nous qui connaissons la nature, poursuit le même auteur, nous savons que ce Mars prétendu était un salamandre. Il y a un animal amphibie, de la classe des reptiles et du genre des lézards, qu'on nomme la salamandre. Sa peau est noire, parsemée de taches jaunes, sans écail­les et presque toujours enduite d'une matiè­re visqueuse qui en suinte continuellement. La salamandre ressemble, pour la forme, à un lézard. Les anciens croyaient que cet ani­mal vivait dans le feu. « La Salamandre loge dans la terre, dit Bergerac, qui est tou­jours farceur, sous des montagnes de bitu­me allumé, comme l'Etna, le Vésuve et le cap Rouge. Elle sue de l'huile bouillante et crache de l'eau-forte, quand elle s'échauffe ou qu'elle se bat. Avec le corps de cet ani­mal, on n'a que faire de feu dans une cui­sine. Pendu à la crémaillère, il fait bouillir et rôtir tout ce que l'on met devant la che­minée. Ses yeux éclairent la nuit comme de petits soleils ; et, placés dans une chambre obscure, ils y font l'effet d'une lampe perpétuelle... »

 

SAMAEL,

Prince des démons chez les Rabbins. Monté sur un serpent, il séduisit Eve.

Ange de la mort chez plusieurs docteurs Juifs.

 

SAMANUM,

Démon rouge qui attaque les hommes, les plantes et les minéraux.

En Babylonie on lui attribue des pouvoirs sexuels sur l'homme et la femme, il provoque les pluies rouges.

 

SAPONDOMAD

Génie sous la protection duquel est la terre, et qui, selon les guèbres, fait des souhaits pour celui qui la cultive, et des imprécations contre celui qui la néglige.

 

SARCUEIL,

Démon invoqué dans les litanies du sabbat.

 

SATAN,

Démon du premier ordre.

Prince détrôné, chef du parti de l'opposition dans le gouvernement de Belzébuth. Démon de la discorde. Lorsqu'il était encore dans le Ciel, dont il gouvernait la région du nord, c'est lui qui a prit la tête de la rébellion des anges contre Dieu, a la suite de quoi il fut vaincu et précipité par l'archange Michel dans l'abîme qu'il gouverna jusqu'au jour ou Belzébuth parvint a le détrôner. Il na cesse de reprendre sa couronne.

Le nom de Satan, en hébreu, veut dire ennemi, adversaire.

Il serait semblable à une tour gigantesque par sa taille, fixant sa hauteur à quarante mille pieds. Il n'est jamais invoqué dans les litanies du sabbat.

 

SAUSINE

Sorcière et prêtresse du sabbat. Elle est très considérée des chefs de l'empire infernal. C'est la première des femmes de Satan. On l'a vue souvent dans les assemblées qui se tenaient au pays de Labour.

 

SCOX ou CHAX,

Duc et grand marquis des enfers. Il a la voix rauque, l’esprit porté au mensonge.

Il se présente sous la forme d’une cigogne. Il vole l’argent dans les maisons et le restitue au bout de douze cents ans si il en reçoit l’ordre. Il enlève les chevaux.

Il exécute tous les commandements qui lui sont donnés, lorsqu’on l’oblige à agir de suite, et quoi qu’il promette d’obéir aux exorcistes, il ne le fait pas toujours.

Il ment si il n’est pas dans un triangle.

Il commande trente légions.

 

SEROSCH

Génie de la terre chez les Parsis. Il préserve l'homme des embûches du diable.

 

SHAYTAN,

D'une laideur terrifiante, ce démon qui en recouvre plusieurs, est parvenu à se faire adorer par l'homme comme un Dieu, en qui le Coran reconnaît en lui le Démon.

 

SIDRAGASUM,

Démon qui à le pouvoir de faire danser les femmes mondaines.

 

SIRCHADE,

Démon qui a tout pouvoir sur les animaux.

 

SITTIM

Démon indien, qui habite les bois sous la forme humaine.

 

SOUGAI-TOYON

Dieu du tonnerre chez les Yakouts ; il est mis par eux au rang des esprits malfaisants. C'est le ministre des vengeances d'Oulon-Toyon, chef des esprits.

 

SPECTRES

Sorte de substance sans corps, qui se présente sensiblement aux hommes, contre l'ordre de la nature, et leur cause des frayeurs. La croyance aux spectres et aux revenants, aussi ancienne que les so­ciétés d'hommes, est une preuve de l'immor­talité de l'âme, et en même temps un monu­ment de la faiblesse de l'esprit humain, abandonné à lui-même. Olaüs Magnus assure que, sur les confins de la mer Glaciale, il y a des peuples, appelés Pylapiens, qui boivent, mangent et conversent familièrement avec les spectres. Elien raconte qu'un vigneron ayant tué, d'un coup de bêche, un aspic fort long, était suivi en tous lieux par le spectre de sa victime !...

Suétone dit que le spectre de Galba poursuivait sans relâche Othon, son meurtrier, le tiraillait hors du lit l'épouvantait et lui causait mille tourments.

 

SPUNKIE,

Démon qui protège en Écosse les maraudeurs et les bandits.

 

STOLAS,

Grand prince de l’enfer. Il apparaît sous la forme d’un hibou. Lorsqu’il prend la forme d’un homme et qu’il se montre devant un exorciste, il enseigne l’astronomie.

Il connaît les propriétés des plantes et la valeur des pierres précieuses.

Il commande vingt six légions.

 

SUCCOR BENOTH

Chef des eunuques de Belzébuth, démon de la jalousie.

 

SUCCUBES

Démons qui prennent des fi­gures de femmes. On trouve dans quelques écrits, dit le rabbin Élias, que, pendant cent trente ans, Adam fut visité par des diablesses, qui accouchèrent de démons, d'esprits, de lamies, de spectres, de lémures et de fan­tômes. Sous le règne de Roger, roi de Sicile, un jeune homme, se baignant au clair de la lune, avec plusieurs autres personnes, crut voir quelqu'un qui se noyait, courut à son secours, et ayant retiré de l'eau une femme, en devint épris, l'épousa et en eut un enfant. Dans la suite, elle disparut avec son enfant, sans qu'on en ait depuis entendu parler, ce qui a fait croire que cette femme était un démon succube. Hector de Boëce, dans son histoire d'Ecosse , rapporte qu'un jeune homme d'une extrême beauté était poursuivi par une jeune démone, qui passait à travers sa porte fermée et venait lui offrir de l'épouser. Il s'en plaignit à son évêque, qui le fit jeûner, prier et se confesser, et la beauté d'enfer cessa de lui rendre visite. Delancre dit qu'en Egypte, un honnête maréchal-fer­rant étant occupé à forger pendant la nuit, il lui apparut un diable sous la forme d'une belle femme. Il jeta un fer chaud à la face du démon qui s'enfuit.

Les cabalistes ne voient dans les démons succubes que des esprits élémentaires.

 

SUMMANUS,

Souverain des mânes dans l’ancienne mythologie.

 

SUSTRUGIEL,

Démon qui enseigne l’art magique et donne des esprits familiers (clavicules de Salomon ).

 

SYTRY ou BITRU,

Grand prince aux enfers. Il apparaît sous la forme d’un léopard avec des ailes de griffon. Lorsqu’il prend forme humaine, il est d’une grande beauté.

Il enflamme les passions. Il découvre quand on lui commande, le secret des femmes, qu’il tourne volontiers au ridicule.

Il commande soixante dix légions.