AIGUILLETTE

La Tradition française du Moyen Age donne ce nom à la fois au phallus et à sa signification fonctionnelle. Nouer l'aiguillette voulait dire frapper d'impossibilité l'exercice de la vie sexuelle par un sortilège. On employait quelquefois le même sortilège contre la femme. Dénouer l’aiguillette était au contraire combattre la magie du noeud et rendre la vie sexuelle à nouveau possible.

 

Nouage de l’aiguillette d’après le petit Albert :

Qu’on prenne le membre d’un loup nouvellement tué, qu’on aille à la porte de celui qu’on veut lier et qu’on l’appelle par son nom. Aussitôt qu’il aura répondu, on liera le membre avec un lacet de fil blanc et le pauvre homme sera impuissant aussitôt.

 

 

                                                           V. Agrippa - 2004