Envoûtement par la figurine :

Une majorités d’envoûtements se font avec des figures de cire vierge, on mêle avec cette cire de l’huile baptismale et des cendres d’hosties brûlées, de ce mélange on forme une image plus ou moins parfaite de la personne contre laquelle on dirige le maléfice, on habille cette image, en réduction,  des mêmes vêtements que celle-ci a l’habitude de porter, on lui administre les sacrements et on prononce contre elle toutes les formules de l’exécration et de la malédiction ; ensuite on lui fait subir des tortures imaginaires.

Si on la fait fondre devant un grand feu, la victime de l’envoûtement après avoir langui et dépéri pendant un certain temps, est condamnée à mourir d’épuisement ; si la figurine de cire est piquée, la personne envoûtée souffre précisément dans la partie qui a reçu la piqûre ; un coup porté au cœur de l’image détermine la mort de l’envoûté.

 

 

                                                           V. Agrippa - 2004