Anapisapta

 

 Sorte de talisman contre les maladies contagieu­ses, lequel consiste à porter sur soi ce mot écrit. Les kabbalistes y recon­naissent autant de mots que de lettres et l'expliquent ainsi :

A, antidotum ;

N, nazareni ;

A, au ferat ;

N, necem ;

I, intoxicationis ;

S, sancti ficat ;

A, alimenta ;

P, pocula ;

T, trinitas ;

A, alma.