LE SECRET DE LA POULE NOIRE

Prenez une poule noire qui n’ait jamais pondu et qu’aucun coq n’ait approchée, faites en sorte, en la prenant, de ne la point faire crier, et pour cela vous irez à onze heures du soir, lorsqu’elle dormira, la prendre par le cou, que vous serrerez qu’autant qu’il le faudra, pour l’empêcher de crier ; rendez-vous sur un chemin dans un endroit où deux routes se croisent ; là, à minuit sonnant, faites un rond avec une baguette de cyprès, mettez-vous au milieu, et fendez le corps de la poule en deux, en prononçant ces mots par trois fois : Eloïm, essaïm, frugativi et appellavi.

Tournez ensuite la face vers l’orient, agenouillez-vous et dites cette oraison : 

« Dieu Tout-puissant, père céleste, qui as créé toutes choses pour le service et l’utilité de l'homme, je te rends de très humbles actions de grâce de ce que par ta grande bonté tu as permis que sans risque je puisse faire pacte avec un de tes esprits rebelles, et le soumettre à me donner tout ce dont je pourrais avoir besoin. Je te remercie, ô Dieu Tout-puissant, du bien dont tu m’as comblé pendant cette nuit ; daigne accorder à moi, chétive créature, tes précieuses faveurs : c’est à présent, ô grand Dieu ! Que j’ai connu toute la force et la puissance de tes grandes promesses, lorsque tu nous a dit : cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira ; et comme tu nous as ordonné et recommandé de soulager les pauvres, daigne, grand Dieu, m’inspirer de véritables sentiments de charité, et fais que je puisse répandre sur une aussi sainte œuvre une grande partie des biens dont la grande divinité a bien voulu que je fusse comblé ; fais, ô grand Dieu ! Que je jouisse avec tranquillité de ces grandes richesses dont je suis possesseur ; et ne permets pas qu’aucun esprit rebelle me nuise dans la jouissance des précieux trésors dont tu viens de permettre que je sois le maître. Inspirez-moi aussi, ô grand Dieu ! Les sentiments nécessaires pour pouvoir me dégager des griffes du démon et de tous les esprits malins. Je me mets, grand Dieu le Père, Dieu le Fils et le Saint-esprit, en votre sainte protection.

Amen.

 

Cela fait, vous ferez la grande appellation qui suit :

 

Empereur LUCIFER, maître de tous les esprits rebelles, je te prie de m’être favorable dans l’appellation que je fais à ton grand ministre LUCIFUGE ROFOCALE, ayant envie de faire pacte avec lui ; je te prie aussi, prince Belzébuth, de me protéger dans mon entreprise.

Oh! comte Astarot , Sois-moi propice,  et fais que dans cette nuit le grand LUCIFUGE m’apparaisse sous une forme humaine, et sans aucune mauvaise odeur, et qu’il m’accorde par le moyen du pacte que je vais lui présenter, toutes les richesses dont j’ai besoin. Oh! grand lucifugé ! je te prie de quitter ta demeure, dans quelle partie du monde quelle soit, pour venir me parler, sinon je t’y contraindrai par la force du grand dieu vivant, de son cher Fils et du Saint-esprit ; obéis promptement, ou tu vas être éternellement tourmenté par la force des puissantes paroles de la grande clavicule de Salomon, de laquelle il se servait pour obliger les esprits rebelles à recevoir son pacte . Ainsi paraît au plus tôt ou je te vais continuellement tourmenter par la force de ces puissantes paroles de la clavicule,

 Aglon ,Tetagram,Vaycheon, Stimulamathon erphares retragrammaton olyoran irion esytion existion eryona onéra erasym moym meffias soter Emanuel Sabaoth Adonay, te adore et t'invoque. Amen.

 

Alors l’esprit immonde vous apparaîtra vêtu d’un habit écarlate galonné, d’une veste jaune et d’une culotte vert d’eau. Sa tête qui ressemblera à celle d’un chien à oreilles d’âne, sera surmontée de deux cornes ; ses jambes et ses pieds seront comme ceux d’une vache. Il vous demandera vos ordres ; vous les lui donnerez comme vous le jugerez bon car il ne pourra plus se refuser à vous obéir, et vous pourrez vous rendre le plus riche, et par conséquent le plus heureux de tous les hommes.

Fin.